• Livraison en France métropolitaine en point relais et offerte à partir de 60€ d'achat
  • Livraison en France métropolitaine en point relais et offerte à partir de 60€ d'achat

Les routes du Sel et des épices

- 10 mai 2020 - @mehareedesign

Si aujourd’hui le sel et les épices nous semblent être un bien commun et facilement accessible pour tous et à tout moment,

il n’en était pas de même autrefois. 

Autrefois ! quand le transport de marchandises se faisait à cheval, à dos d’âne ou 

de chameau voir même à dos d’homme.

Tout ce qui venait de loin était cher, tout ce qui venait d’ailleurs devenait précieux.

Le sel et les épices étaient de ces biens précieux que l’on faisait venir d’Orient ou d’Afrique.

Et c’est là que les routes du sel ou des épices, à l’égal des routes de la soie, prenaient forme en d’interminables colonnes de chameaux traversant les steppes de Mongolie pour le sel ou le désert Saharien pour le transport des épices.

C’est l’ouverture des routes maritimes qui a permis l’extraordinaire croissance des négoces d’épices et d’autres produits exotiques.

Vasco de Gama, quant à lui, ouvrit la voie maritime entre l’Inde et l’Europe, favorisant ainsi le commerce des épices.

La meharee nous évoque bien le voyage, les découvertes, le transport de bien précieux et bien sûr plus globalement le commerce d’autrefois.

Meharee ! Pourquoi Meharee ?

Que vous évoque la Meharee ?

Oui c’est bien ça...

La caravane transportant ce qu’elle a découvert durant ses expéditions.

À chaque pays, chaque continent, chaque province, ses traditions, son artisanat, son originalité. 

Les voyages s’enchaînent mais aucun ne se ressemble.

Pascal Besnard